Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Economie > Economie > Qu’est-ce que la mondialisation ?

Qu’est-ce que la mondialisation ?

Qu’est-ce que la mondialisation ?

La mondialisation, aussi appelée « globalisation » dans les pays anglo-saxons, désigne, d’un point de vue économique, l’internationalisation des échanges de marchandises, de services et de capitaux, conséquence de l’affaiblissement, voire la disparition, des frontières. La mondialisation a pour but de favoriser le développement économique. Elle entraîne notamment une mise en concurrence de plus en plus importante des acteurs économiques mondiaux, et la nécessité, pour les États, de gérer les problèmes financiers, économiques, environnementaux, sociaux, etc., à l’échelle mondiale, et non plus de chaque pays.

Qu’appelle-t-on la mondialisation ? Quand est apparu ce phénomène ?

On peut définir le terme de mondialisation comme l’ensemble des phénomènes de nature socio-économique, culturelle, technologique, etc., à l’œuvre au niveau mondial qui facilitent les échanges entre les pays.

La mondialisation est apparue dans le langage économique, et s’est concrétisée, aux alentours des années 1980, mais ce terme a réellement été employé en France pour la première fois au début des années 1900. Ce processus est en fait très ancien et correspond à l’apparition et au développement du commerce international qui date de plusieurs siècles déjà.

La mondialisation désigne, d’un point de vue économique, la fluidité des échanges de marchandises, de services et de capitaux qui a été facilitée par le développement des transports mondiaux avec pour conséquences la circulation accrue des entreprises (les multinationales qui produisent l’essentiel de la production au niveau mondial) et des populations. Une fluidité des échanges mondiaux qui a encore été davantage amplifiée depuis les années 1970 avec le développement des nouvelles technologies de communication.

Avec la mondialisation, un marché unique, économique, mais aussi financier et social, se constitue compte tenu de l’abaissement des frontières économiques de la majeure des pays dans le monde. Le système économique ne se pense plus au niveau de chaque État, mais dans le cadre d’un espace mondial.

Les conséquences économiques de la mondialisation

Au début, et au fur et à mesure de son développement, la mondialisation a eu des conséquences positives, dont en particulier le fait d’élever le niveau de vie global des populations. Celui des pays riches par l’importation de biens moins chers en raison des coûts salariaux moins importants dans les pays en voie de développement où ces produits sont en majorité produits, mais aussi l’élévation du niveau de vie des populations de ces derniers pays grâce à l’ouverture des marchés des pays développés.

Si la mondialisation rend plus fluide les échanges mondiaux de biens, de services, des monnaies et des capitaux, elle a pour principale conséquence économique de créer une plus grande interdépendance entre les États, et surtout de mettre fortement en concurrence leurs acteurs économiques. La mondialisation fait donc l’objet de négociations internationales, notamment discutées au sein d’institutions dédiées telles que l'Organisation mondiale du commerce (OMC), négociations qui ne sont pas sans tensions entre les pays.

La mondialisation ne concerne pas seulement la libre circulation de la production et des capitaux. Les ressources humaines sont également concernées par ce phénomène mondial, notamment car les grandes firmes internationales, à l’origine de la part la plus importante de la production mondiale, se délocalisent, c’est-à-dire qu’elles se déploient en dehors de leur pays d’origine pour, le plus souvent, ouvrir des succursales dans les pays qui disposent des matières premières dont elles ont besoin, en général des pays émergents économiquement, et où la main-d’œuvre est moins chère.

Plus globalement, compte tenu de l’interdépendance des pays due à la mondialisation, tous les problèmes d’ordre économique, financier, mais aussi social, doivent être gérés au niveau mondial, et non plus national.

 
 

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Continuez votre lecture ...

  • Le marché de la voiture d’occasion en plein flou Le marché de la voiture d’occasion en plein flou Si le marché de l’occasion en France a battu des records en 2017 avec une hausse de +0,7% par rapport à 2016, la tendance 2018 est clairement à la baisse. Une progression négative en lien avec...
  • Quelle est l'utilité d'une banque centrale ? Quelle est l'utilité d'une banque centrale ? Chaque pays ou chaque zone monétaire possède une banque centrale. Il s’agit en quelque sorte de la banque des banques comme on a coutume de la qualifier. Une banque centrale est une institution...
  • Qu'est-ce qu'un cycle économique ? Qu'est-ce qu'un cycle économique ? Le cycle économique représente l’ensemble des fluctuations des activités économiques d’un pays. La périodicité de ce cycle varie dans le temps de manière régulière. Le taux de croissance...
  • Comment définir et mesurer la pauvreté en France ? Comment définir et mesurer la pauvreté en France ? L’Insee a publié comme chaque année son document de référence sur les revenus et la pauvreté en France. Selon la définition adoptée, on compte entre 5 et 9 millions de personnes pauvres en...